Les doigts noirs,

en ce moment, sont gelés

(les pieds surtout !).

Il eut s’agit de me sortir d’un mauvais pas,

conséquence d’un moment d’égarement,

conjugué à un soupçon de rêvasserie.

Bref, « mon précieux » écrou antivol resta

introuvable malgré d’intenses recherches,

aidées en cela par le renfort d’un chien d’avalanche

et le questionnement du voisinage.

Sans doute, l’ayant laissé sur la vis à laquelle il était

destiné à poursuivre sa vie, l’énergie cinétique décida

de séparer fatalement ce couple mécaniquement

fait l’un pour l’autre, rejoignant ainsi la destinée d’autres

égarées: baladeuse à leds et autres clés plates…

Donc, action pour revenir à une situation moins

inquiétante en cas de crevaison par exemple…

DSC00185.JPG

DSC00186.JPG

DSC00187.JPG

DSC00189.JPG

DSC00192.JPG

DSC00195.JPG